Conflits cognitifs et socio-cognitifs (cours du 11/01/17)

CONFLITS COGNITIFS ET SOCIO COGNITIFS

 Nadège Dellacherie

les temps de communication orale et ecrite: – centre social

 

DIAPORAMA:  CONFLITS COGNITIFS ET SOCIO COGNITIFS

 

 

INTRODUCTION

Autour de la  cognition

Définition : Le cognitif

Adjectif qualificatif se rapportant à la connaissance

Définition : La cognition

C’est l’ensemble des grandes fonctions de l’esprit liées à la connaissance (perception, langage, mémoire, raisonnement, décision, mouvements)

Définition : Le cognitivisme

Le courant de recherche scientifique endossant l’hypothèse que la pensée est un processus de traitement de l’information, cadre théorique qui s’oppose dans les années  1950 au béhaviorisme. Le stockage de la mémoire dans le cerveau se fait de manière constructive.

 

Les pré-requis

Cognitifs

  • Voir
  • entendre
  • parler
  • une bonne mémoire
  • savoir lire
  • savoir compter
  • coordonner ses mouvements

Socio cognitifs

  • L’empathie
  • la socialisation
  • l’attachement aux relations sociales

Si déficience…

Une déficience des fonctions cognitives inhibe peu à peu l’aptitude d’une personne à l’éducabilité.

La dyslexie, l’illetrisme, les troubles visuels et du langage sont des obstacles à l’apprentissage

Que doit faire le formateur?

COGNITIFS:

  • Lire plus lentement
  • Reformuler
  • Donner du temps supplémentaire pour lire et écrire
  • Diminuer la charge d’écriture
  • Il doit guider

SOCIO COGNITIFS:

  • Mettre en place des actions pour permettre l’intégration chez l’apprenant de ces pré requis
  • Il est médiateur
  • S’assurer de la généralisation des nouveaux acquis
  • Envisager le développement de nouvelles compétences par la stabilisation et la généralisation des acquis précédents

Définition :

Conflit cognitif :

Le conflit cognitif est la perturbation créée par la résistance de la réalité à l’application des schèmes mentaux. Un conflit cognitif survient lorsque les représentations mentales ne correspondent pas aux effets observés lors de la réalisation d’une activité. C’est à dire que l’accommodation du schème mental assimilé ne permet pas d’arrivé au résultat escompté. La réalité entre donc en conflit avec la représentation qu’on a d’elle.

Cf Schéma

Jean Piaget : 

Psychologue, biologiste, logicien, épistémologue Suisse, né en 1896, mort en 1980, il est connu et reconnu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie. Jean Piaget est considéré comme un des fondateurs de la psychologie du XXème siècle. On a pu écrire qu’il représente pour la psychologie cognitive ce que Freud représente pour la psychologie de l’affectivité.

Selon Piaget

Quand l’individu perçoit un conflit entre ses structures mentales et le monde extérieur, il élabore de nouvelles structures mentales, par accommodation, c’est le conflit cognitif.

L’accommodation

C’est le processus par lequel l’individu modifie ses schèmes pour s’adapter à de nouvelles données, ou en créer de nouveaux

Définition :

Conflit socio cognitif :

Il s’agit d’un conflit cognitif créé par l’expérimentation à plusieurs. Si le niveau cognitif (stade ou sous-stade) est différent entre les protagonistes, il y a une grande possibilité que le moins avancé progresse en confrontant ses a priori à ceux d’autres personnes. Le mécanisme de progression est toujours l’équilibration majorante mais il est provoqué par un déséquilibre provenant d’une interaction sociale plutôt qu’un constat empirique.

Cf Schéma

Lev Vygotsky: 

Pour Vygotski, pensée et langage sont intimement liés. Leur relation est dynamique. Au départ, le modèle de Vygotski a constitué une reprise du modèle piagétien avec une certaine remise en question. Aujourd’hui, c’est devenu une référence essentielle en psychologie, mais aussi en pédagogie où elle a inspiré de nombreux textes officiels (ex : IO 2002). Parallèlement, elle a permis de réfléchir autrement à la manière d’observer un enfant en classe, mais aussi à la manière d’évaluer ses compétences actuelles et potentielles.

Selon Vygostky

Vigotsky le premier a souligné l’importance de l’interaction sociale dans le développement de la connaissance chez l’enfant. Ainsi, la construction d’un savoir, bien que personnelle, s’effectue dans un cadre social. Les informations sont en lien avec le milieu social, le contexte et proviennent à la fois de ce que l’on pense et de ce que les autres apportent comme interactions.

La ZPD

Ce concept central dans les travaux de Vygotsky exprime la différence entre ce que l’enfant apprendra s’il est seul, et ce qu’il peut potentiellement apprendre si on lui fournit une aide.

La ZPD est donc la distance (différence) entre le niveau de développement actuel, déterminé par les capacités de l’enfant à résoudre seul un problème, et le niveau de développement potentiel, déterminé à travers la résolution de problème par cet enfant, lorsqu’il est aidé par des adultes ou collabore avec des pairs de niveau plus avancé.

L’interaction sociale est constructive dans la mesure où elle introduit une confrontation entre les conceptions divergentes. Au cours d’une interaction au sein d’un groupe, un premier déséquilibre interindividuel apparaît puisque chaque élève est confronté à des points de vue divergents. Il prend ainsi conscience de sa propre pensée en relation à celle des autres. Ce qui provoque un deuxième déséquilibre de nature intra-individuelle : l’apprenant est amené à reconsidérer, simultanément, ses propres représentations et celles des autres pour reconstruire un nouveau savoir. Le narratif devient, dans cette perspective, un moyen de “penser notre propre pensée” (Bruner, 1995) et renvoie à la compréhension de sa propre pensée ainsi qu’à celle d’autrui.

Le socio-constructivisme

 

PIAGET VYGOTSKY
L’acquisition est une construction. L’acquisition est une appropriation.
C’est la signification sociale des objets qui importe.
Le sujet seul face au monde pourrait ne rien apprendre du tout.
Le rôle du langage dans le développement de la connaissance est secondaire. Le rôle du langage dans le développement de la connaissance est crucial.
Le développement précède l’apprentissage (conception mentaliste) C’est l’apprentissage qui pilote le développement.
Vygotsky distingue deux situations :
– celle où l’apprenant peut apprendre et accomplir seul certaines activités,
– celle où l’apprenant peut apprendre et réaliser une activité avec l’appui d’un autre. Celle-ci détermine sa “capacité potentielle de développement”.
Entre ces deux situations se situe la “zone proximale de développement” (ZPD) dans laquelle l’individu peut progresser grâce à l’appui de l’autre.
Pédagogie de la découverte:
L’enfant fait des expériences, en tire des résultats, les traite de façon subtile et intéressante.
Pédagogie de la médiation:
Le médiateur intervient entre l’enfant et son environnement. Dans une culture donnée, l’enfant ne peut pas tout redécouvrir lui-même.
Quelle serait la situation d’interactivité la plus favorable pour le développement ?

 

SYNTHESE

CONFLIT COGNITIF

Il y a conflit, déséquilibre, face à de l’inconnu …

Il y a un problème avec mes cadres de pensée, mes représentations qui m’amènent à décider:
« Je dois faire quelque chose… »
« Il y a des choses à apprendre »

Il y a tension entre ce que je perçois et ce que je suis- entre là où je suis et ce que je veux faire …

Apprenants :

Fait des essais pour résoudre le problème

Recherche des réponses à la situation

Formateur :

Crée une situation complexe adaptée aux possibilités des apprenants

Fait émerger les représentations

Complexifie les situations successives

 

SYNTHÈSE

CONFLIT SOCIOCOGNITIF

Dans une situation d’interaction sociale il y a confrontation des représentations qui provoque leur modification et améliore la compétence de chacun.

Il y a tension entre des représentations, des équilibres provisoires …

Apprenants :

Echange, confronte, compare avec d’autres.

Réalise, avec des pairs, une tâche commune pour prendre conscience qu’il y a des alternatives.

Formateur :

Organise les groupes,

Veille au respect des contraintes,

Reformule les consignes,

Met à disposition des ressources,

Choisit le mode de confrontation le plus efficace.

 

Évaluation :

  1. Retrouver le schéma d’un conflit cognitif
  2. Retrouver le schéma d’un conflit socio-cognitif
  3. Résumer la différence entre les 2

En sous groupe de 4

Durée : 15 minutes

Retrouver le schéma d’un conflit cognitif

Retrouver le schéma d’un conflit socio cognitif

CONCLUSION

Laisser un commentaire